BLOG

De nombreuses thématiques autour de la fertilité sont abordés dans nos articles afin d'aller plus loin

Découvre si tu es chronosensible

Sandrine Petrenko
Temps de lecture : 3 min

 

Ta courbe de température n'est pas stable ?

Ta température bouge en fonction de ton heure de prise ?

Tu es au bon endroit pour découvrir si tu es chronosensible !

 

La chronosensibilité est visible chez certaines personnes lorsque leur température augmente quand elles prennent leur température basale plus tard que d'habitude. L'effet inverse se produit si l'heure de prise est plus matinale. Il est donc important de savoir si c'est une mécanique qui te touche ou non pour bien observer tes cycles.

 

Pourquoi il est important de savoir que l'on est chronosensible

L'inconvénient de ne pas connaître sa chronosensibilité est de mal interpréter sa courbe de température. Notamment en observant une montée de température qui n'en est pas une. Cela rend également plus difficile, le fait de pouvoir repérer et noter les perturbations de ta courbe correctement. En effet, l'heure de prise peut être un élément perturbateur.

Heureusement, il y a un test assez simple à réaliser qui permet de savoir en quelques jours si tu es chronosensible ou non. Pas de panique, on t'explique les quelques étapes à suivre pour avoir la réponse juste après.

Il existe plusieurs types de femmes, celles pour qui l'heure de prise de la température n'a aucun impact et celles pour qui le moindre changement créé une variation sur la courbe. Pour une grande partie des utilisatrices une variation jusqu'à 1 h 30 par rapport à l'heure habituelle n'a pas d'effet particulier. Pour celles qui ont une température qui se décale on observe le plus souvent une augmentation de +0,1°C par heure se prise supplémentaire.

 

Rappels pour bien prendre sa température basale

Avant tout, il est important de rappeler quelques règles de bases au sujet de la prise de température pour tracer une belle courbe lorsqu'on pratique la symptothermie :

  • Utiliser un thermomètre basal
  • Prendre sa température au réveil avant de se lever
  • Avoir dormi suffisamment (5 heures minimum)
  • Essayer de prendre sa température à heure fixe (plus ou moins 30/45 min)
  • Choisir un lieu de prise et s'y tenir tout le cycle (oral, vaginal ou rectal)
  • Bien positionner son thermomètre
  • Ne pas changer de thermomètre basal ni de pile au cours du cycle

Les conditions citées juste avant sont à prendre en compte, comme si l'on réalisait une expérience scientifique. Sauf que pour cette étude de ton cycle, tu seras installée confortablement au chaud sous ta couette. Le but étant de faire varier le moins possible les différents facteurs. Cela permet d'avoir une belle courbe et surtout qu'elle soit bien lisible. On cherche à voir un décrochage net entre le plateau bas (début de cycle) et le plateau haut (après l'ovulation) comme sur cet exemple :

Découvrir chronosensible courbe température basale cyclogramme Moonly graphique

 

Bien évidemment, notre vie n'est pas rectiligne et on peut être amené à connaître des perturbateurs dans notre quotidien. Le plus important est de bien les prendre en note pour pouvoir s'en servir par la suite dans l'analyse. L'heure de prise fait partie de ces potentiels perturbateurs lorsque l'on est chronosensible.

Comment découvrir sa chronosensibilité : le test

Une sage-femme nous avait partagé cette astuce et on s'est dit qu'elle était vraiment utile au plus grand nombre ! Et en bonus elle est plutôt simple et confortable à mettre en place.

Etape 1 : Réaliser le test pendant 5 jours pas forcément d'affilés

Etape 2 : Prendre sa température au réveil comme d'habitude

Etape 3 : Rester allongée au repos, voire se rendormir (on t'avait dit que ce n'était pas si horrible !)

Etape 4 : Prendre à nouveau sa température 1 heure plus tard

 

ASTUCE : Ce test peut-être réalisé le week-end, lorsque tu peux te permettre de rester plus facilement au lit !

 

Avant de partir

Petit rappel, si tu es en pleine découverte ou que tu débutes avec la méthode symptothermique, dans cet article nous avons fait un focus sur la courbe de température. Mais en symptothermie on utilise le double contrôle glaire/température pour valider l'ovulation. Une courbe de température SEULE ne suffit donc pas !

 

Maintenant, c'est à toi de jouer pour découvrir si tu es chronosensible ou pas !

Si tu n'es pas encore équipée, tu peux trouver un thermomètre basal sur le Moonly Shop pour démarrer ta première courbe de température.

Quelle protection hygiénique choisir ?

Sandrine Petrenko
Temps de lecture : 5 min

Depuis quelques années en France on voit de plus en plus de possibilités dans le choix des protections hygiéniques et notamment avec l'arrivée des protections lavables. Chacune d'entre elles à des avantages et des inconvénients. Quand on a été habitué uniquement aux tampons (suite…)

Peut-on observer ses pertes blanches avec un DIU cuivre ?

Sandrine Petrenko
Temps de lecture : 2 min

Les pertes blanches, c'est un mélange de diverses sécrétions vaginales que l’on peut régulièrement observer dans nos sous-vêtements. Leur nom scientifique est “leucorrhées” et (suite…)

Comment savoir si on est enceinte sans faire de test de grossesse ?

Sandrine Petrenko
Temps de lecture : 2 min

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il est tout à fait possible de savoir si on est enceinte sans réaliser de test de grossesse ni de prise de sang (suite…)

5 astuces pour bien observer sa glaire cervicale

Sandrine Petrenko
Temps de lecture : 2 min

Quand on débute la symptothermie c’est souvent l’aspect qui fait le plus peur, car on en a très peu, voire jamais (suite…)

Les 10 principaux perturbateurs du cycle menstruel

Sandrine Petrenko
Temps de lecture : 4 min

Grâce à la symptothermie on sait que le cycle menstruel ne fonctionne pas de façon robotique et peut être sujet à des perturbations (suite…)

Quand débuter un nouveau cycle ?

Sandrine Petrenko
Temps de lecture : < 1 min

Ça paraît pourtant simple comme question, et pourtant une fois qu’on doit se lancer avec son cycle naturel on s’interroge sur toutes sortes de sujets. Le début d’un nouveau cycle n’est pas (suite…)

Quel thermomètre choisir pour la symptothermie

Sandrine Petrenko

Temps de lecture : 3 min

Pour retrouver la sélection de thermomètres, rendez-vous directement en bas de cet article.

La symptothermie comme son nom l’indique est le fait de suivre

(suite…)

© 2022 Moonly® by NopeStudio | 
Mentions Légales
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
En cliquant sur "Accepter", vous donnez votre accord à l'utilisation des cookies durant votre navigation afin d'aider l'équipe à améliorer le site.
Accepter
Refuser