18 avril 2020

Découverte d’une contraception naturelle : la symptothermie

Sandrine Petrenko
Temps de lecture : 5 min

La symptothermie, aussi connue sous le nom de méthode des indices combinés, est une méthode de suivi du cycle féminin non hormonale qui a déjà révolutionnéla vie de nombreuses femmes.

De quoi s’agit-il ?

Vous connaissez certainement les méthodes de contraception suivantes :

  • méthode Ogino (calcul de la période fertile)
  • suivi de la courbe de température
  • méthode Billings (analyse de la glaire cervicale)

communément appelées “méthodes naturelles”. Ces modes de contraception sont risquées au vu du fort taux de grossesses non souhaitées chez leurs utilisatrices. La symptothermie est aussi classée dans la catégorie des méthodes naturelles, pourtant son taux d’efficacité n’a rien à voir.

Avec la symptothermie on se concentre sur deux éléments essentiels :

  • sympto- : symptômes
  • -thermie : température

L’objectif est de lier ces deux facteurs en relevant sa température au réveil et ses glaires cervicales (aussi connues sous le nom de “pertes blanches”) au cours de la journée. Nous appellerons la glaire cervicale par son nom en anglais : “mucus” car il est plus sympathique et pratique à utiliser que son nom scientifique. Aux deux éléments précédents peut s’ajouter un troisième : la palpation du col de l’utérus.

Les observations du mucus et du col peuvent paraître déstabilisantes lorsqu’on débute. Pourtant, il s’agit de notre corps, et après quelques semaines de pratique les gestes deviennent très familiers.

Les trois facteurs cités permettent indépendamment les uns des autres de déterminer la fenêtre d’ovulation. La symptothermie n’a pas pour but de prédire l’ovulation mais bien de définir clairement quand elle a lieu, ainsi on connait précisément sa période de fertilité. Nos observations sont complétées par une période de sécurité prenant en compte la durée de vie maximale des spermatozoïdes (qui est en moyenne de 2 jours mais peut aller de façon exceptionnelle jusqu’à 7 jours).

La sécurité contraceptive de la méthode est liée à la combinaison de facteurs qui s’auto-valident. Très vite la prise de température, l’observation du mucus et du col de l’utérus (qui est facultative) deviennent une routine.

Les avantages de la symptothermie

La validation de l’ovulation permet de fermer la fenêtre de fertilité et ainsi de ne plus avoir à s’en préoccuper jusqu’au prochain cycle. Après la libération de l’ovule, la femme entre en phase lutéale et devient totalement infertile grâce à une hormone, la progestérone, qui bloque une autre ovulation. C’est ainsi que chez beaucoup de femmes la période d’observation représente 10 à 14j et la période d’infertilité de 14 à 20j environ.

C’est là le principal avantage d’utiliser la symptothermie comme méthode de contraception. Il est nécessaire de se protéger ou de s’abstenir de rapport avec pénétration durant la période fertile tout en vérifiant sa température et son mucus. À l’inverse, lorsqu’on entre en période infertile on peut se laisser aller, il n’y a plus qu’à penser à soi et à profiter. Une contraception qui dure moins de 50 % du cycle ? Qui dit mieux !

L’observation du cycle est également utilisée lorsque l’on souhaite avoir un enfant. Il suffit alors d’inverser la méthode et de repérer sa période fertile afin d’en profiter pour maximiser ses chances de concevoir un bébé. La symptothermie est polyvalente et réversible, elle s’adapte à toutes les périodes de la vie !

L’importance de la fiabilité

L’efficacité d’un mode de contraception est mesurable grâce à l’indice de Pearl (nombre de grossesses imprévues sur 100 femmes au cours d’une année). Par exemple, un indice de Pearl de 2 signifie que 2 femmes sur 100 sont tombées enceintes durant les 12 mois d’utilisation du moyen de contraception donné. Cet indice prend également en compte la mauvaise utilisation du contraceptif, ce qui permet d’obtenir deux taux d’efficacité : un théorique et un pratique. Le taux pratique comprend tous les biais d’utilisation : oubli, retard de prise, mauvaise interprétation, mauvaise utilisation…

Il faut bien avoir en tête qu’aucun mode de contraception n’est fiable à 100 %. La symptothermie est une méthode qui grâce à la combinaison des deux à trois facteurs cités précédemment et les périodes de sécurité complémentaires (liée à la durée de vie maximale des spermatozoïdes), obtient un indice de Pearl théorique égal à 0,4 et un taux pratique de 1,8.

En comparaison, la pilule, qui est un moyen de contraception fortement utilisé en Occident, a un indice de Pearl théorique égal à 0,3 et un indice pratique de 8. Ce dernier est lié aux nombreux oublis et prises à heures irrégulières chez les femmes qui l’utilisent. On devient également moins attentive aux signaux de fertilité (qui ont tendance à être inhibés) lorsqu’on utilise un contraceptif hormonal. À l’inverse l’observation de son cycle (donc de son corps) nous rend plus prudentes et responsables.

On observe que l’efficacité de la symptothermie lui permet de faire partie des méthodes de contraceptions les plus fiables, contrairement aux idées reçues. Il faut être attentif aux données fournies sur la symptothermie car elle est trop souvent associée aux autres méthodes naturelles que l’on ne peut pas qualifier de fiables puisqu’elles obtiennent des indices de Pearl allant jusqu’à 25 (soit 1 femme sur 4 qui tombe enceinte sur une année).

La fertilité chez la femme et l’homme

Il est bon de rappeler que la femme est fertile environ 48 h au cours de son cycle alors que l’homme est quant à lui fertile 100 % du temps. Avec l’application Moonly il est proposé de partager ses données avec son partenaire afin que le couple puisse s’impliquer s’il le souhaite dans sa fertilité.

L’historique religieux de la symptothermie

Historiquement, les sources de la méthode sont issues de la religion et plus particulièrement du christianisme. Elle permettait aux femmes de maîtriser leur fertilité sans avoir recours à des éléments extérieurs tels que la pilule ou le préservatif. Par la suite, plusieurs médecins, professeurs et fondations ont repris la méthode et l’ont théorisée. Chez Moonly, l’aspect religieux ne transparaît d’aucune façon et figure uniquement dans le contexte historique. Notre vision de la symptothermie est universelle.

Les différentes méthodes symptothermiques

Aujourd’hui, il existe plusieurs modèles qui se différencient par quelques variantes. Il est difficile d’en faire une liste exhaustive mais voici les versions les plus connues :

  • Le protocole de Sensiplan®, méthode “Natural Family Planning” (NFP)
  • Le protocole du CLER, méthode Cyclamen® anciennement appelée de l’auto-observation (MAO)
  • Le protocole de la fondation SymptoTherm : méthode de la “symptothermie complète”
  • Le protocole Rötzer
  • La méthode de la fondation Seréna Québec
  • Le protocole de Tony Weschler : TICOYF plutôt utilisée aux USA

Et l’application Moonly dans tout ça ?

Moonly est une application française dédiée au cycle féminin. Notre objectif est de démocratiser la connaissance et l’apprentissage de la symptothermie. Nous souhaitons que chaque femme et chaque couple puisse faire un choix éclairé quant au suivi de sa fertilité. Que ce soit dans les périodes de contraception ou de désir d’enfant, la fertilité est un processus très présent dans notre vie et nous nous devons de la préserver.

Dans la société actuelle, nos choix sont encore trop dictés par des conventions sociales (apparence physique, choix de sa contraception, épilation...). Nous voulons que chacun·e puisse prendre ses propres décisions de manière indépendante et en ayant le maximum de connaissances nécessaires.

C’est pourquoi, nous nous investissons pour faire découvrir la symptothermie en douceur aux femmes et aux hommes qui le souhaitent grâce à un accompagnement au quotidien. Ainsi, vous avez le pouvoir de reprendre en main votre fertilité et vos cycles de façon naturelle. Nous vous mettons à disposition un support intuitif et vous permettant d’apprendre les bases. Vous trouverez dans l’application Moonly toutes les ressources nécessaires pour approfondir le suivi de votre cycle naturel et de la fertilité. Vous aurez accès au tutoriel guidé, à des articles, un annuaire de professionnels et bien d’autres délicieuses fonctionnalités.

Sources

  • Indice de Pearl théorique issu du rapport du HAS “Efficacité méthodes contraceptives” disponible ici
  • Indice de Pearl pratique issu du livre “Naturel et fiable Le manuel” publié par Le Planning familial avec Sensiplan® p.85, plus d’information sur le site ici, livre disponible ici
  • Cycle féminin et contraception naturelle d’Audrey Guillemaud, livre disponible ici
  • La symptothermie complète, méthode de la fondation SymptoTherm, livre disponible ici

Télécharge Moonly

Reprend en main ta fertilité
© 2021 Moonly® by NopeStudio | 
Mentions Légales
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
En cliquant sur "Accepter", vous donnez votre accord à l'utilisation des cookies durant votre navigation afin d'aider l'équipe à améliorer le site.
Accepter
Refuser